unetahiti

ScootFast à la Pacific Run Tahiti

logo-tahiti

La Pacific Cup est la course de run la plus importante organisée à Tahiti. Cette année 2016, la fédération moto de la Polynésie Française avait invité l’équipe ScootFast à y participer. Au programme, décors de rêve, grosse chaleur, un accueil mémorable et une battle de monocylindres gonflés à bloc ! Observation…

hinano-pegatina-tahiti

🌸 Bienvenue au Paradis ! 🌸

Lorsque nous avons reçu la nouvelle au bureau, nous avons été stupéfaits. Ils nous invitent à Tahiti… Ils sont sérieux ? Difficile à croire au vu du budget pour déplacer 4 personnes et deux machines à l’autre bout du monde ! Mais si… c’est bel et bien une invitation… et quelle invitation ! L’équipe se compose de Flo et Salade pour les pilotes, JB le responsable compétition et bien sûr notre sorcier motoriste Pascal K. Tout le monde s’affaire à checker son passeport pour l’occasion. Il nous fallait également trouver une énorme boîte pour transporter notre Booster 2Fast 90 et notre fameux Dragster Thaï 4 temps 210 cc (Merci Adrien Morillas).

Enfin tout est prêt pour notre départ… sans compter les 20 heures de voyage qui nous attendaient. Bref, tout se passe bien, avec une escale à Los Angeles histoire de faire une petite pause. Arrivés sur place, nous découvrons enfin nos interlocuteurs locaux, à savoir Boris, Jehan et Jonas qui nous ont accueillis avec pas moins d’une cinquantaine de personnes, femmes et enfants inclus. Ils nous ont gratifiés d’un show Marquisien d’anthologie en guise de bienvenue !  Sincèrement, tout au long de cette aventure nous avons vécu avec les Tahitiens et nous avons été impressionnés par leur sens de l’accueil et leur grand cœur chaleureux. Très vite nous sommes devenus amis avec eux, comme si nous les connaissions depuis 20 ans. Ils nous avaient organisés un périple pour découvrir leurs iles absolument magnifiques. Cette fois-ci nous étions DANS la carte postale !!! Même si le décalage horaire (12 heures quand même !) nous a mis mal durant la première journée, nous avions l’impression d’être au paradis ! Pour l’occasion, un autre Français avait été invité et pas des moindres. En effet, Romain Jeandrot était de la partie, notre champion de France de Stunt en personne. Aussi doué sur son roadster, qu’il est humainement génial, Romain nous a régalé ! D’ailleurs si vous voulez vous fracturer les rétines en mode Stunt, rendez-vous sur sa page Facebook. Bref… que du bonheur !

Une compétition en mode Battle 👊💀

La compétition a eu lieu le 29 et 30 octobre 2015, soit 3 jours après notre arrivé sur l’ile. C’est sur le complexe moto de Vaitarua Taravao que la piste d’accélération de 130 mètres nous tendait les bras. À l’instar du DRT à Bordeaux, le système de cellules Tahitien n’enregistre pas les temps de réaction. Environ 50 machines et autant de pilotes étaient inscrits. Cela parait peu, mais tout à fait cohérent avec la taille de l’ile. On retrouvait grosso modo autant de motos que de scooters, avec une catégorie que nous n’avons pas chez nous, soit la C6 qui autorise les machines de 450 à 650 cm3. C’est d’ailleurs dans cette dernière que nous avons engagé notre Drag Thaï de 210 cc 4 temps, puisqu’il ne rentrait pas dans les autres catégories dont la cylindrée maximum est de 200 cc. Quant à notre Booster 2Fast 90 cc, nous l’avons engagé en C2, soit de 80 à 90 cc.

Le règlement de la compétition diffère complètement de ce que l’on pratique chez nous. Les deux jours sont articulés de la même manière. Les machines enchaînent des essais chronométrés non pris en compte en début de matinée. Puis en fin de matinée, les machines doivent se qualifier, et ce coup ci les chronos sont pris en compte pour déterminer les battles de l’après midi. Car la compétition tourne à la « mort subite ». Chaque battle compte 2 tirs consécutifs, et le gagnant, qui doit gagner 2 fois minimum (ce qui peut amener à faire 3 tirs pour les départager), rencontre le gagnant d’une autre battle, et ce, jusqu’à une demi finale et une finale. Un règlement Dragster très proche de ce qui est pratiqué aux USA. Attention à ne pas griller le départ, car c’est compté comme une défaite ! Ce qui est déroutant, c’est qu’un pilote doué au départ peut gagner en ayant fait un chrono moins bon que son concurrent.

Plein gazz sous les tropiques ! 🌡😥

Sur les premiers tirs, nos deux machines nécessitaient un bon réglage carburateur, notamment à cause des 40°C à l’hombre et de la pression atmosphérique élevée. Idem pour les transmissions afin de s’adapter aux 130 mètres départ arrêté. D’ailleurs à ce sujet, les machines devaient avoir de bons freins pour ne pas finir perchées dans un palmier en bout le piste ! LOL ! Nos deux pilotes tout de cuir vêtus se souviendront aussi de cette fournaise à chaque départ ! Quelle chaleur ! Mais dans l’ensemble, tout s’est déroulé comme prévu, avec une victoire sur le Booster et une excellente 3ème place sur le Drag Thaï face à des motos de 450 cc. D’ailleurs, Pascal K avait réalisé quelques modifications sur le moteur 4 temps Anima Daytona qui ont permis de gagner 1 cheval et demi sur le banc Rotronics du Scootfast Garage. Le Drag Thaï SF n’a jamais aussi bien marché ! Flo a failli se retourner violemment !

L’ambiance dans les paddocks était vraiment agréable et chaleureuse. Tout le monde s’est intéressé à l’équipe ScootFast, nos machines étaient adulées, scrutées et observées de tous les côtés comme si elles débarquaient d’une autre planète ! Les questions fusaient de partout et nous prenions bien évidemment le temps d’y répondre voir même de les conseiller techniquement.

Nous tenons à remercier tous les membres de la Fédé, à savoir Jehan, Jonas, puis Boris et toute sa famille. Également un gros « big up » aux Team concurrents, avec lesquels nous avons passé des moments inoubliables sur la piste et en dehors : Team MXR, Custom Performances et Showtime. Sans oublier nos nouveaux amis qui ont été bienveillants avec nous, à savoir Loulou, Julien, Réa, Glenn Ak Tsintsin, Heiari, Heimanu, Ton Yon, Herley, samco, Vai, Jonathan, Tawari, B Jean, Noha et tous les moa poto que l’on a pas cité.

Merci à vous tous et peut être à l’année prochaine… qui sait ?

Les chronos sur 130 mètres D.A : Booster 2Fast 5.47 s (matin) et 5.69 s (qualifications) – Dragster Thaï 210 cc 4 temps 5.85 s

 


'ScootFast à la Pacific Run Tahiti' N´A PAS DE COMMENTAIRES

Sois le premier à recommander ce post!

Laisser un commentaire

Ton adresse e-mail ne sera pas publiée.

SF Garage | All Rights Reserved by Scoot Fast SL © 2012-2018